mercredi 12 juin 2019

Bienheureux Guy Vignotelli (✝ 1245)

Lectures du jour

PREMIÈRE LECTURE

« Il nous a rendus capables d’être les ministres d’une Alliance nouvelle, fondée non pas sur la lettre mais dans l’Esprit »

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (2 Co 3, 4-11)

Frères, si nous avons une telle confiance en Dieu par le Christ, ce n’est pas à cause d’une capacité personnelle que nous pourrions nous attribuer : notre capacité vient de Dieu. Lui nous a rendus capables d’être les ministres d’une Alliance nouvelle, fondée non pas sur la lettre mais dans l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie. Le ministère de la mort, celui de la Loi gravée en lettres sur des pierres, avait déjà une telle gloire que les fils d’Israël ne pouvaient pas fixer le visage de Moïse à cause de la gloire, pourtant passagère, qui rayonnait de son visage. Combien plus grande alors sera la gloire du ministère de l’Esprit ! Le ministère qui entraînait la condamnation, celui de la Loi, était déjà rayonnant de gloire ; combien plus grande sera la gloire du ministère qui fait de nous des justes ! Non, vraiment, ce qui, dans une certaine mesure, a été glorieux ne l’est plus, parce qu’il y a maintenant une gloire incomparable. Si, en effet, ce qui était passager a connu un moment de gloire, combien plus ce qui demeure restera- t-il dans la gloire !

PSAUME (Ps 98 (99), 5, 6, 7, 8, 9)

Tu es saint, Seigneur notre Dieu !

Exaltez le Seigneur notre Dieu,
prosternez- vous au pied de son trône,
car il est saint !

Moïse et le prêtre Aaron, Samuel, le Suppliant,
tous, ils suppliaient le Seigneur,
et lui leur répondait.

Dans la colonne de nuée, il parlait avec eux ;
ils ont gardé ses volontés,
les lois qu’il leur donna.

Seigneur notre Dieu, tu leur as répondu :
avec eux, tu restais un Dieu patient,
mais tu les punissais pour leurs fautes.

Exaltez le Seigneur notre Dieu,
prosternez- vous devant sa sainte montagne,
car il est saint, le Seigneur notre Dieu.

Évangile du jour

« Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir »

Alléluia. Alléluia. Fais-moi connaître ta route, mon Dieu ; dirige-moi par ta vérité. Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 17-19)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

Commentaire de l'Évangile

Accomplir ne signifie pas abolir ou abroger. La loi est accomplie lorsque le but visé par celle-ci est atteint. Cette loi perd alors sa raison d’être. Pour cette raison, la loi dans son intégralité garde sa raison d’être tant que sa finalité n’est pas réalisée, et la finalité de la loi, c’est l’amour. Saint Paul nous le rappelle : « Ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Rm 13,9)
La loi rappelle aussi que l’amour n’est pas une réalité dont le contenu dépendrait du jugement de chacun, mais qu’il y a une vérité de l’amour. Si le commandement de l’amour résume tous les commandements, il ne les abolit pas. On ne peut pas tuer ou commettre l’adultère par amour !

Chant du jour

Que ma bouche chante ta louange

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

R. Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !
Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés,
Que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour,
Que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix !
Que ma bouche chante ta louange.

4. Des ennemis, toi tu m´as délivré,
Que ma bouche chante ta louange.
De l´agresseur, tu m´as fait triompher,
Que ma bouche chante ta louange.
Je te rends grâce au milieu des nations,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur, en tout temps, je fête ton Nom !
Que ma bouche chante ta louange.

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (F. Deboeuf) /© 2010, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Belle journée avec DIEU !

Vous AIMEZ Dieu-avec-nous-aujourdhui.com ?

Si vous n'êtes pas abonné à l'envoi quotidien de Dieu-avec-nous-aujourd'hui, cliquer ici pour vous abonner

Vous AIMEZ ce chant « Que ma bouche chante ta louange » ?

Vous pouvez vous procurer le MP3

Se procurer le mp3 à la librairie de l Emmanuel
Dieu avec nous Aujourd’hui est un service de prière pour faire une expérience quotidienne avec Dieu

L’Evangile est publié avec l’aimable autorisation de l’AELF (© aelf). Aujourd’hui, il est commenté par le Père Jean-Baptiste Edart.
Il est suivi du chant «Que ma bouche chante ta louange»

(Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (F. Deboeuf) /© 2010, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris ).